Il y a quelques mois, nous vous disions que « venir travailler à vélo, c’est bien, avec un stationnement c’est mieux ! ». Pour faciliter le velotaf il est aussi utile que vos locaux soient équipés d’une zone de stationnement dédiée où il pourra stationner sa monture en toute sécurité.

Des aménagements nécessaires

Depuis 2015, c’est même devenu une obligation légale. Tous les salariés du secteur tertiaire doivent aujourd’hui avoir accès à un local sécurisé. En pratique, des progrès restent encore à faire. Qu’il s’agisse d’une méconnaissance de la loi ou d’une absence de demande, de nombreuses entreprises ne sont pas encore équipées en conséquence. Si tel est votre cas, il n’est jamais trop tard pour agir ! L’offre en matière de stationnements dédiés aux vélos s’est significativement étoffée au cours de ces dernières années. La mise en conformité de votre bâtiment, peu coûteuse et à la charge du propriétaire, peut se traduire par un rangement mural ou un support latéral. Ces modèles classiques sont désormais concurrencés par des installations plus innovantes comme les box sécurisés que le cycliste ferme avec son propre cadenas. Des solutions connectées peuvent venir compléter ce dispositif. Des entreprises proposent de simplifier la gestion des parcs grâce à des capteurs analysant le taux de remplissage moyen, le nombre des places disponibles en temps réel ou bien encore en détectant les vélos « ventouses ». Rassurez-vous, vous pourrez être guidés dans cette démarche. De nombreux documents ont été produits à cet effet. Le guide « Stationnement des vélos dans les espaces privés : dimensions et caractéristiques » fait figure de référence dans ce domaine.

Des aménagements sur-mesure

Vous avez lu notre article sur les stationnements sécurisés ? Alors vous connaissez désormais les multiples solutions de fixation disponibles sur le marché. Reste à savoir où les installer…

  • L’aménagement d’un espace clos

Si vous disposez d’un espace disponible à proximité de vos locaux, pourquoi ne pas l’aménager en un stationnement pour vélos ? Il s’agit du moyen le plus sécurisé qui rassurera les cyclo-salariés. Placé idéalement au rez-de-chaussée ou au 1er sous-sol, sa facilité d’accès doit faire l’objet de toutes les attentions. Il sera peut-être nécessaire de réaliser quelques aménagements connexes, mais souvent peu coûteux (rampe d’accès…). Assurez-vous également que l’emprise soit suffisante pour assurer la bonne circulation de ses usagers.

Local Vélo
  • L’abri couvert

Vous ne disposez pas d’un local ? Pas de panique, l’abri couvert extérieur est là pour ça. Grâce à sa faible consommation d’espace, ce type de stationnement est déjà présent dans de nombreuses entreprises. Attention tout de même à l’implanter à un endroit stratégique où il sera visible par tous et facilement accessible à vélo, de préférence à proximité de l’entrée. Des caméras peuvent y être ajoutées pour une sécurité renforcée.

Abris vélo Entreprise
  • Le box individuel

Le box individuel constitue un idéal en matière de sécurisation. Après avoir installé son vélo à l’intérieur, le cyclo-salarié ferme la porte avec son propre cadenas. Plus dispendieux qu’un abri couvert, il consomme également davantage d’espace, mais a le mérité de pouvoir accueillir tous les types de vélos (tricycles, cargos…).

Box Vélo Individuel
  • Et pourquoi pas un parking souterrain automatisé ?

Si vous disposez d’un budget confortable, vous pouvez toujours opter pour un parking entièrement automatisé. Son secret ? Les vélos sont stockés dans un silo enterré d’une profondeur de 11 mètres. Il affiche une capacité record de 1400 places. Dernière précision : pour acquérir cette innovation, il sera nécessaire de vous rendre au… Japon !

Vous l’avez compris, chacune de ces solutions répond à des attentes différentes. Avant d’en choisir une, il est important de se questionner sur l’usage qui en sera fait. S’agit-il d’un stationnement de court, de moyenne ou de longue durée ? Est-il amené à être agrandi ultérieurement ? Des exemples de questions auxquels il vous faudra trouver des réponses avant de vous décider. N’oubliez surtout pas de demander directement aux concernés, qui sont les mieux placés pour vous aiguiller dans ce choix d’un aménagement pour stationner son vélo.

Livre Blanc